La routine d’écriture est souvent le résultat de découvertes et de préférences personnelles qui font que les séances d’écriture sont de plus en plus productives. 

Écriture et concentration allant de pair, il s’agit d’abord d’écarter toute distraction. A l’aide d’extensions pour navigateurs web telles que Stay Focusd ou de certains logiciels comme Scrivener ou Scribbook, il est possible de préserver son cadre d’écriture des interruptions bien connues de notre quotidien. Notifications ou emails peuplent déjà bien assez les journées. Il faut préservez épargnez les moments d’écriture pour ne pas les appauvrir.

Au-delà des béquilles de concentration, une routine d’écriture repos aussi sur l'identification de sa bulle de créativité. Composée d’un endroit particulier que l’on retrouve avec plaisir pour écrire, d’une playlist en lien avec la nouvelle ou pièce de théâtre en cours de rédaction, d’une boisson chaude ou encore d’une tenue spécifique, cette bulle doit permettre de former un réflexe qui produira l’évidence : "ceci est l’environnement où j’écris, naturellement." 

Échanger avec d’autres auteurs peut constituer un vrai pilier pour une routine d’écriture saine et durable. Faire partie d’un club, se fixer des séances d’écriture en duo, suivre des formations, les occasions sont nombreuses de renforcer sa routine par du lien social et de précieux échanges. 


Mon expérience : 

Au fur et à mesure des conseils que j’appliquais et de l’assimilation des enseignements de la formation Brandon & Compagnie, l’élaboration de ma routine d’écriture s’est faite sans que je m’en rende vraiment compte. J’ai visionné des centaines de vidéos et écouté tout autant de podcasts, mais la pratique s’est révélée comme le meilleur moyen d’améliorer ma routine d’écriture. 

J’écris généralement en silence, même si des morceaux de piano m'accompagnent certains jours ; j’aime boire un thé ou du sirop lorsque j’écris. J’ai aussi aménagé chez moi un endroit dans lequel j’écris. Je n’en change pas. Je m’immerge, lorsque je n’écris pas, dans l’écoute et la lecture de contenus en rapport avec l’écriture. Ainsi, je suis sûre de ne jamais vraiment sortir de ma bulle créative et les idées me viennent d’autant plus facilement, à tout moment de la journée, surtout lorsque je marche seule.