C'est une question que tout auteur — établi ou en devenir — est en droit de se poser : cette année, vais-je (res)sortir de ma zone de confort et envoyer une nouvelle, un article, un scénario à un jury ? Vais-je participer à un concours d'écriture en 2022 ? 

Au vu du nombre de concours accessibles, gratuitement ou à moindre frais, et de la variété des thèmes proposés, la chose est tentante. Mais il est important de savoir ce qui nous motiverait vraiment à y participer, et ce que l'on peut en tirer. Surtout, quel concours d'écriture sera fait pour nous ? 

Se confronter à la réalité d'un jury et de premiers lecteurs

Certains auteurs le feront par plaisir avant tout, d'autres par défi ou par intérêt pour le thème proposé. D'autres enfin parce que la nouvelle leur paraît être un genre littéraire plus accessible que le roman, ou encore que le cadre donné par un concours est ce qu'il y a de plus rassurant. 

Aucun de ces postulats n'est faux et chacun peut se compléter mais, souvent, de plus profondes raisons nous animent à nous confronter au jugement de quelques inconnus triés sur le volet : qu'il s'agisse du jury d'une librairie, d'une maison d'édition ou encore de lecteurs adolescents dont l'avis comptera plus que tout pour le futur auteur de littérature jeunesse que vous êtes.

C'est bien la recherche de son (premier) public mais surtout l'exposition à l'avis de professionnels du livre et de premiers lecteurs, bien au-delà de votre cercle familial. L'avis de nos parents ou de notre conjoint(e) ne suffira jamais, qu'il soit positif ou négatif. 

Alors prenons confiance et tentons le coup cette année !

Le concours d'écriture 2022 qui vous ira comme un gant

Pour déterminer quel concours d'écriture peut vous convenir, voici quelques critères à examiner :

  • le genre littéraire ou format demandé : vous demande-t-on d'envoyer une nouvelle de 10 pages, un scénario, un poème ? Participez aux concours dont le format vous conviendra.
  • l'organisateur du concours : qu'il s'agisse d'une association, d'une maison d'édition ou d'un individu (c'est rarement le cas), examinez l'entité qui organise le concours. Cela peut avoir une certaine importance dans votre choix de participer ou non, et vous donnera peut-être des billes quant aux attentes du concours
  • les frais de participation et le(s) prix à gagner : le plus souvent, les concours demandent une participation financière minime voire nulle mais il est toujours important de se renseigner. Par ailleurs, le premier prix peut être un critère de taille pour vous motiver et l'argent n'est pas forcément ce qu'il est le plus intéressant de remporter ! Certains concours proposent en effet de publier en édition limitée ou de mettre en relation avec des maisons d'édition, au-delà d'un prix de 200 ou de 500 euros.
  • le thème : libre ou imposé, le thème doit bien sûr vous inspirer autant que possible. Petit conseil : prenez le temps de la réflexion et ne paniquez pas si une idée de génie ne vous vient pas sur l'instant. Donnez-vous quelques jours, si vous le pouvez, et rappelez-vous que la manière dont vous traiterez votre idée sera bien plus importante que l'idée en elle-même car tout a pratiquement déjà été écrit, mais pas par vous...
  • la date limite pour participer : critère que l'on sous-estime souvent. Assurez-vous d'avoir le temps de participer dans de bonnes conditions afin d'être fier/ière de ce que vous rendez ! Sinon, passez à un autre concours, il y en a tellement...

A quels concours participer ? Découvrez la sélection Je suis auteur juste ici